[cmsms_row data_width=”boxed” data_padding_left=”3″ data_padding_right=”3″ data_color=”default” data_bg_position=”top center” data_bg_repeat=”no-repeat” data_bg_attachment=”scroll” data_bg_size=”cover” data_bg_parallax_ratio=”0.5″ data_padding_top=”0″ data_padding_bottom=”50″][cmsms_column data_width=”1/2″][cmsms_text animation_delay=”0″]

Bonjour à tous,

ce message a pour but de rappeler certaines choses qui semblent avoir été quelque peu oubliées ces derniers temps… Il faudrait faire des efforts sur plusieurs points importants afin de commencer l’année 2016 de la meilleure manière qui soit, dans une ambiance propice au sport, c’est à dire au travail et à l’amusement. Je parle au nom de tous les entraîneurs, Killian, Arthur, Louis, Simon et moi même. Aussi ce message est destiné aux pilotes et parents de pilotes, principalement du groupe de l’après midi, où nous avons constaté plusieurs problèmes gênant le bon déroulement de l’entraînement, mais tous ce qui va être dit est bien sûr attendu dans le groupe du samedi matin également.

Pour commencer, je rappelle que nous sommes un club de sport, par conséquent notre objectif, nous entraîneurs, est d’enseigner aux jeunes nos connaissances afin qu’ils progressent et se développent dans le BMX. Nous cherchons aussi à ce que chacun passe un agréable moment, et cela peut parfois, le temps d’un entraînement, permettre de se changer un petit peu les idées, et de s’éloigner des problèmes de l’école, de la maison, du collège, de la garderie ou autres…

[/cmsms_text][cmsms_text animation_delay=”0″]

J’ai conscience que c’est un groupe bien rempli, très hétérogène au niveau de l’âge et des aptitudes en BMX, mais je me suis efforcé de mettre en place des valeurs qui me semblent très importantes, qui sont très importantes ; l’écoute, la politesse, la gentillesse, la motivation, et surtout le respect. Respect envers les copains du BMX mais aussi envers le coach…

Pour permettre à chacun de se défouler et de se changer les idées (comme dit plus haut), j’ai pendant l’année passée, durant laquelle j’étais le seul entraîneur des plus jeunes, installé un climat de bonne ambiance, sans prises de têtes, que l’on peut considérer de « cool ». Ceci fonctionnait parfaitement en raison d’un groupe qui était bien plus petit que cette année et j’arrivais assez facilement à les cadrer.
Cette année, ce n’est plus possible, en raison de beaucoup de choses ; beaucoup plus de pilotes, certains mélangent « bonne ambiance » avec récréation complète, manque de respect et d’écoute du coach, manque de patience, problèmes relationnels entre certains enfants… J’avais décidé de laisser passer du temps afin d’essayer d’arranger la situation, je me disais qu’il fallait peut être un peu de temps pour que les enfants s’habituent aux nouveaux coachs, que les nouveaux coachs s’habituent à encadrer, car je rappelle que entraîner n’est pas chose aisée. Mais ces quelques dernières semaines, il y a eu des événements que je considère « plus graves » et qui m’obligent à réagir. Malgré mon expérience et le respect que je pense avoir auprès des jeunes, je finis, nous finissons chaque entraînements épuisés, épuisés car nous voulons absolument de la sécurité, le plus important dans notre sport, et cette sécurité est mise en danger à cause des quelques jeunes qui n’écoutent rien, qui manquent de respect, qui insultent les autres, qui sont violents, qui n’en font qu’à leur tête…
Tout le temps que l’on consacre pour les remettre à l’ordre est du temps perdu auprès des autres enfants qui ne veulent qu’apprendre le sport qu’ils aiment dans les meilleures conditions possibles. Les jeunes risquent de perdre la motivation qui les anime en venant au BMX et pour être sincère, je ressors des entraînements beaucoup moins heureux qu’avant, je ne prends plus autant de plaisir.

[/cmsms_text][/cmsms_column][cmsms_column data_width=”1/2″][cmsms_text animation_delay=”0″]

Dorénavant, dès qu’un jeune dépassera les limites que nous nous sommes fixées, nous réagirons sans négociations possibles en lui demandant d’aller poser son vélo et d’aller s’asseoir jusqu’à la fin de l’entraînement. Et si ce comportement inacceptable se voit réitérer nous refuserons tout simplement cet enfant à l’entraînement. Nous ne pouvons nous permettre de mettre en danger les autres, de sacrifier les gamins motivés au prix de ceux qui n’ont pas compris ce qu’était réellement le BMX. Et je refuse d’abandonner la bonne ambiance que j’ai réussi a mettre en place, que nous avons réussi à installer, c’est ce qui fait selon moi la force du club et ce qui fait que les jeunes sont toujours plus contents de venir à l’entraînement.

Nous attendons donc des efforts de chacun afin que l’entraînement se déroule comme il se doit. Aussi je profite pour rappeler que l’entraînement a une heure de début et une heure de fin et il serait sympathique que ces horaires soient respectés pour que l’entraînement commence à l’heure, que nous n’ayons pas besoin de répéter 15 fois les échauffements pour les 15 pilotes qui arrivent en compte-goutte, et que je n’ai pas besoin de rester une heure en plus au local parce que « on pensait que l’entraînement finissait à 17h » alors qu’il finit à 16h (oui cela est arrivé plusieurs fois).

[/cmsms_text][cmsms_text animation_delay=”0″]

Malgré notre jeune âge, Arthur, Louis, Killian et moi avons passés des diplômes pour devenir entraîneurs, nous sommes entièrement ouverts aux conseils et remarques de chacun, mais pendant l’entraînement, la personne responsable de tout le monde c’est l’entraineur, par conséquent, si n’importe lequel des coachs dit quelque chose, dans le groupe de l’après midi mais aussi dans le groupe du matin, je veux qu’il soit écouté. Car malgré un grand respect de mes copains du groupe compétiteurs (et je vous en remercie) il y a eu des fois où, sous prétexte que la personne était butée sur son idée elle est allée à l’encontre de ce que je demandais. Arthur, Louis et Killian vont être également amenés à entraîner le groupe compétiteurs, et ce n’est pas facile d’entraîner ses copains avec qui on a l’habitude de rouler, je demande donc à tous d’avoir le même respect et la même écoute que vous avez eu pour moi ou que nous avons tous pour Simon.

Tout cela étant dit, je finirais par remercier les parents et pilotes qui nous accordent leur confiance, les papas et mamans qui nous aident énormément aux entraînements, et bien sûr tous les jeunes anciens comme nouveaux de cette année qui se donne à fond. L’année 2016 promet d’être belle et sportive et beaucoup je l’espère débuteront le chemin des compétitions.

[/cmsms_text][cmsms_text animation_delay=”0″]

Je vous souhaite d’excellentes fêtes de fin d’année,

Sportivement et amicalement,
Romain.

[/cmsms_text][/cmsms_column][/cmsms_row]